Couple libertin : Libertinage, échangisme et triolisme : Les couples dans les milieux échangistes
les couples qui fréquentent les lieux de rencontre échangiste parlent des difficultés qu’ont les hommes et les femmes à convenir de jeux sexuels communs, avec la difficulté supplémentaire de faire intervenir dans leur rapport à deux, une tierce personne, étrangère au couple.
Dans les schémas traditionnels du couple, l'homme recherche le renouvellement perpétuel du plaisir et du désir, il valorise les activités sexuelles et attend beaucoup de lui-même. La femme privilégie les activités sexuelles comme marqueur du renouvellement de la relation du couple, voyant dans les jeux sexuels un moyen de résoudre les conflits du couple.
Les attentes de chacun ne sont bien souvent pas ajustées et provoque une forme de dépendance : L'homme veut tout et tout de suite ! Tandis que la femme veut un érotisme en douceur, construit en étapes de paliers succesifs.
L'échangisme sexuel en couple pose des problèmes dans le relation conjugale, faisant généralement suite à une demande masculine de fréquentation de lieux libertins, la femme doit souvent adapter sa réponse en fonction de critères ne relèvant pas, bien souvent, du domaine sexuel, proprement dit. La pratique de l'échangisme se résume souvent à imposer aux femmes, de s’adapter à des fantasmes masculins.

De jeunes couples fréquentent parfois les lieux échangistes seulement après quelques mois d’union. Dans d'autres cas, la fréquentation du milieu libertin demande des années de négociation au sein du couple.
Globalement, la motivation des couples échangistes est celle d'un désir de sexualité anonyme tout en créant des liens sociaux. Les liens d’amitié tissés lors de ces sorties libertines sont bien souvent plus importants que la quête érotique et sexuelle de l'échangisme.

Les femmes sont beaucoup plus "à-cheval" que les hommes sur les conditions de la rencontre et les critères, elles insistent sur les "limites" et le cadre de ces échanges, tandis que hommes se réservent bien souvent le droit de respecter ou non les conditions fixées.

Lors la femme est convaincue de fréquenter l'univers de l'échangisme, elle doit accepter de se conformer aux codes de ce milieu. Ce code est dans tout les cas un érotisme typiquement masculin : Le port du pantalon est interdit et les tenues vestimentaires doivent être sexy aux yeux des hommes. Les femmes doivent à se dévêtir jusqu'à une quasi-nudité, tandis que les hommes, eux, ne se déshabillent pratiquement jamais, restant le plus souvent en costume et cravate. Même lors des rapports sexuels, vous trouvez des femmes nues ou presque nues, au milieu d’hommes habillés. L'inégalité des femmes vécue dans l’échangisme, en rebutent plus d'une.

La négociation des préparatifs des rencontres sont également sous contrôle masculin, sur internet et dans les revues spécialisés, la majorité des annonces sont écrites par des hommes, la négociation se limitant à la capacité de leurs compagnes respectives, d’accepter tout ou partie des propositions masculines.
L'échangisme se présentent comme l'émanations des désirs sexuels d’un couple, mais ce sont les hommes qui contrôlent et organisent les échanges ainsi que l'accès à leurs conjointes, en opposition complète avec la rupture de la domination masculine prétendument annoncée.

L'érotisme conjugal par des pratiques non-conformistes, devrait participer à permettre une nouvelle érotisation du couple par des jeux sexuels impossibles à réalisés en couple, mais aboutis trop souvent à un arrangement conjugal sous la forme d'une négociation sous contrainte par laquelle la femme cède aux désirs masculins.

Des couples ont dans leurs pratiques non-conformistes multiplier les rencontres en permettant de jouer avec des scenarios et à des jeux impossibles à deux. La fréquentation du milieu libertin permet à la femme de mieux vivre ses désirs et de les satisfaires.

Beaucoup de couples cherchent à travers l'échangisme à réintroduire de l’érotisme et du désirs dans une relation devenue, avec le temps, routinière. l'échagisme devient un terrain de nouvelles aventures communes.

Le sentiment de transgression apporte le sentiment d’appartenir à une élite, libérée des contraintes. Ce sentiment élitiste sans morale sexuelle est un consolidateur de couple, avec la satisfaction commune d’être différents des autres.

Les hommes éprouvent une certaines fierté de montrer que leur compagne cumule le rôle de mère de famille, d'épouse et de bombe sexuelle. Ils se valorisent eux-mêmes des désirs sexuels que leur compagne provoque.
Couple-libertin.net © tous droits réservés